<< Retour à l'ADMR de l'Ille et Vilaine
TUBA > Témoignages > Une journée à TUBA ...

Une journée à TUBA ...

Les enfants et adolescents que nous accueillons sont très sensibles aux bruits, aux voix, aux regards, aux personnes qui entrent et sortent d’une pièce sans raison, toutes ces choses qui constituent pourtant la vie quotidienne d’un groupe…

Comment faire pour que vivre ensemble, même le temps d’un week-end, ou d’une semaine de vacances, soit supportable ?

Comment faire pour que ces enfants, qui préfèrent bien souvent s’isoler, s’absorber dans des activités répétitives, puissent, un peu, faire avec le groupe ?

Les journées à TUBA sont toutes atypiques, surprenantes, défiant nos prévisions… Voici une collection de moments vécus, une journée qui aurait pu exister. 

Comme bien souvent, cette journée à TUBA commence tôt. L’équipe de jour vient prendre le relai du veilleur de nuit à partir de 8h30 / 9h. Une transmission d’information se fait du veilleur au responsable de séjour (vérification de la prise des médicaments,tâches ménagères accomplies pendant la nuit, difficultés s’il en a eues). le veilleur reviendra à 21h le soir suivant. 

Petit à petit, intervenants et enfants se retrouvent autour du petit déjeuner.

Comme ils ont chacun un rythme différent, c’est assez naturellement qu’après le petit déjeuner, les enfants se succèdent pour leurs douches ou bains, toujours accompagnés d’un intervenant. Celui-ci respecte le degré d’autonomie du jeune accompagné et pourra aller de la guidance dans la toilette au soin en lui-même.

Après les douches, en fonction du rythme de chacun, une activité sera proposée ou un temps calme, car c’est aussi le Week-end pour les jeunes accueillis (ballade, courses au marché, activité en salle psychomotricité, dvd…).

En fin de matinée, peu à peu, le groupe se reforme… C’est le moment de ranger les courses faites dans la matinée, de préparer le repas du midi, de mettre un peu d’ordre dans les chambres, tout en restant attentifs aux enfants.

Pendant le repas du midi : aux grandes tables trop bruyantes, nous préférons de petites tables où se ressent moins la présence du groupe.

Après le déjeuner, c’est le temps calme pour certains (sieste, musique…). Les intervenants prennent leur pose tour à tour. 

 

Puis c’est l’activité de l’après-midi. Qu’est ce qui peut intéresser simultanément quatre ou cinq enfants, et autant d’adultes ? Pour le plaisir de quelle activité accepter la pression que représente le groupe ? Il est difficile de prédire ce qui pourra intéresser tel ou tel enfant… Et un enfant qui a aimé une activité, ne supportera peut-être pas celle-ci la fois suivante ! Les moments d’angoisse, ou de « crise », sont tout autant imprévisibles…Comment être suffisamment souples pour pouvoir réagir rapidement ? Autant de questions que se posent les professionnels pour proposer des activités aux jeunes accueillis. Bien souvent le groupe sera scindé pour s’adapter aux besoins, envies et capacités de chacun (ballade/piscine/cirque/char à voile/woopi/bowling…). Si un jeune est très fatigué, il pourra aussi resté tranquillement sur le lieu d’accueil.

La présence minimum de 4 intervenants pour 5 jeunes accueillis permet d’assurer aux enfants et à leurs familles, un accueil en toute sécurité, mais aussi de s’adapter aux besoins de chacun.

Après l’activité de l’après-midi, nous prenons un goûter bien mérité, puis nous rentrons.

Petit temps calme au retour, puis il faut rapidement préparer le repas du soir… Le temps est particulier à TUBA : les journées sont longues, mais passent rapidement !

Après le repas, les enfants ne tardent pas à se préparer à aller se coucher, c’est encore un moment délicat pour beaucoup. Il faut s’adapter aux rituels des couchers pour certains jeunes qui sont très différents les uns des autres (tenir la main, raconter une histoire, être juste présent à l’entrée de la chambre, respecter les allers-retours du lit au couloir…). Il est 21h, le veilleur arrive, les intervenants commencent à rentrer chez eux après avoir pris le temps de raconter brièvement cette journée aux parents, grâce aux cahiers de liaison, et d’échanger avec les collègues sur la journée passée et celle à venir.

TUBA

Accueil temporaire
pour des enfants et des adultes polyhandicapés,
ou atteints de troubles envahissants
du développement, en particulier l’autisme

 


 

Nous contacter

ADMR TUBA

 

9, route du bout du monde
35760 Saint-Grégoire

tuba admr35.org

 

02 30 05 03 60


logo - Services à la personne

Contacter l'ADMR 35

Contact
[Obligatoire] :


<< Retour à l'ADMR de l'Ille et Vilaine